51e Championnat du Monde ISSF

CDM ISSF : Médailles de l'équipe de France et bilan

fftir 2014-05-22 a? 16.25.21.jpg

www.issf-sports.org

www.issfchspain2014.com

Suivez l'actualité de l'ISSF et de l'Équipe de France à Grenade, les réactions et les encouragements sur Twitter #CDMTIR2014

Regardez en direct les finales des championnats du Monde de Grenade sur votre smartphone en téléchargeant l'application Eurovision sur ce lien


RÉCAPITULATIF DES MÉDAILLES ET PLACES DE FINALISTES DE L'ÉQUIPE DE FRANCE

Me𰇚illes - copie.jpg


Capture d'e〜ran 2014-09-21 à 20.57.03.png

Capture d'e〜ran 2014-09-21 à 20.57.31.png

Finales - copie.jpg

fftir 2014-09-22 à 11.00.57.jpg


David Abihssira - Directeur des équipes de France

« Je suis aujourd'hui très heureux de tout ce qui s'est passé durant cette quinzaine, tant sur le plan des résultats que sur la manière dont nous les avons obtenus.

J'ai observé des tireurs fortement impliqués, avec un taux d'engagement très élevé et je pense que les résultats sont le fruit de la démarche engagée par la fédération tout au long de la saison. Je me réjouis de ces résultats, des trois quotas obtenus. Nous allons travailler pour essayer d'améliorer encore un peu plus ce système qui visiblement fonctionne, dans le cadre de la préparation pour les Jeux Olympiques de Rio 2016.

Les objectifs que nous nous étions fixés sont atteints et les vingt et une médailles obtenues constituent un record pour l'équipe de France sur un championnat du Monde. Dans le cadre de Rio, nous nous fixons un objectif de une à deux médailles, mais la route est encore longue ! Je tenais aussi à remercier l'ensemble du staff pour son implication lors du championnat. Je pense que nous avons su créer les conditions nécessaires à la performance et nous continuerons là aussi dans cette voie ».


Sauveur Lombardo - préparateur mental au sein de la cellule performance 

« Ce que je retiendrai de cette compétition c'est tout d'abord dans la globalité une belle satisfaction collective avec un bel état d'esprit de l'équipe de France. Au niveau individuel, je pense qu'il y a une bonne et saine émulation entre les personnes et c'est à mon sens fondamental dans un collectif pour performer individuellement. Ce qui est également intéressant c'est que les tireurs ou entraîneurs qui ont vécu cette compétition, repartent avec un projet. Ici, ils n'ont pas consommé la compétition, ils se la sont appropriée activement et là ils partent avec une belle énergie pour préparer les plus grandes échéances à venir ».


Patrice Menon - MOP Insep - Mission optimisation de la performance

« De mes premiers championnats du Monde de tir je retiendrai une grande équipe, des résultats avec trois quotas olympiques, des médailles avec des jeunes performants et lorsque dans une fédération la relève est là, c'est plutôt très bon signe. Chez les Seniors, il y a eu des hauts et des bas, mais il y a eu de bons signaux pour la préparation olympique et la route n'est pas finie, les Mondes se terminent et il va falloir repartir chercher les quotas l'année prochaine et au vu de ce que j'ai vu, je suis confiant et je me dis qu'il est encore possible d'en attraper quelques uns sur les futures grandes compétitions sur lesquelles ils seront distribués. Partager cette compétition au sein de l'équipe de France m'a beaucoup plu, j'ai beaucoup aimé cette discipline que je ne connaissais pas du tout. Je n'avais jamais senti la dimension athlétique, sportive, réelle, de ces épreuves. On a toujours l'impression que le tir est une discipline où l'on ne bouge pas beaucoup et là je pourrais dire ce qu'est le tir sur un plan physique. En plus ce sont des épreuves attractives et même dans les disciplines non-olympiques, je me suis régalé, il y a des choses étonnantes à voir, c'est fabuleux. J'aimerais beaucoup revenir sur des compétitions avec l'équipe de France en répondant à une nouvelle invitation du DTN ».

 

Gilles Muller - Directeur technique national

« Ce championnat du Monde est un beau championnat pour l'équipe de France. Nous battons le nombre de médailles obtenues il y a tout juste 20 ans à Milan et avec 21 médailles nous ne pouvons qu'être satisfaits. Concernant les objectifs fixés qui étaient de une à deux médailles sur les disciplines olympiques, nous venons d'y parvenir grâce au Skeet masculin et Anthony Terras. L'objectif d'obtenir trois quotas olympiques en vue des Jeux de Rio 2016 est également atteint, et les nombreux finalistes ici à Grenade nous permettent d'espérer encore de très belles choses quant à la chasse au quota qui continue l'an prochain. Le coup de chapeau revient à nos Juniors. Ces jeunes ont été assez extraordinaires et cela nous conforte dans la politique mise en place aujourd'hui pour ne pas s'endormir et continuer à travailler avec eux puisque l'on sait que cette relève sera d'actualité pour Tokyo 2020, voire peut-être déjà sur Rio pour certains et c'est très encourageant ».

 

Nessim Chriqui - kinésithérapeute des équipes de France

« J'ai bien aimé ce championnat du Monde. Nous avons connu de grandes émotions et je garderai un bon souvenir de cette compétition à Grenade. Nous avons bien travaillé aussi en apportant notre petite contribution aux bons résultats obtenus par l'équipe de France. Nous avons surtout œuvré avec Pascale (NDLR: Pascale Peretti, la deuxième kinésithérapeute) pour la récupération des athlètes. Les matchs se sont enchaînés sur quinze jours et les organismes ont été quelquefois fortement sollicités. Nous avons également réalisé des éveils musculaires avant l'entrée sur les pas de tir et avons répondu présents lors des sollicitations des athlètes pour les accompagner au moment clé comme dans les chambres d'appel avant leur entrée en finale. Nous sommes également là derrière eux, au quotidien, simplement pour les soutenir durant leurs épreuves ».

 

Christophe Ridel - médecin des équipes de France 

« Ce championnat a été extrêmement enrichissant. Il a été très bien organisé par la fédération avec une équipe que j'ai trouvée performante et qui s'améliore au fil du temps.

Le comportement des athlètes a été exemplaire. Ils ont bien suivi leur hydratation malgré la chaleur, visiblement ils se sont pris en main pour les petits traitements bénins. Je n'ai eu que de petites médications à donner aux tireurs. J'étais également là par ma présence pour rassurer, mais également pour soigner l'encadrement qui, lui, en avait véritablement besoin. J'ai également dû prendre part, du fait des bons résultats de l'équipe de France, à six contrôles anti-dopage qui se sont très bien déroulés, à l'image d'Alexis Raynaud, dont le dernier contrôle n'a duré que dix minutes en prenant en compte la paperasse administrative à remplir. Beau travail ! ».

 

Le mot de la fin:

« Merci à tous ceux qui nous ont soutenu durant ce championnat. Les partenaires, les supporters venus sur place mais également tous les anonymes qui devant leurs écrans d'ordinateur ont soutenu l'équipe de France et qui ont pu assister à de belles journées en bleu-blanc-rouge. Un merci également particulier à la famille Leduc et à Mme Cottin, qui en nous adressant des bracelets loom aux couleurs de la France (les bracelets élastiques qui sont très en vogue chez les jeunes en ce moment) ont contribué à la bonne ambiance qui a régné tout au long de ce championnat du Monde au sein de l'équipe ».


Résultats

Actualité

Toutes les compétitions