51e Championnat du Monde ISSF

CDM ISSF : Journée du 16 septembre 2014

fftir 2014-05-22 a? 16.25.21.jpg

www.issf-sports.org

www.issfchspain2014.com

Suivez l'actualité de l'ISSF et de l'Équipe de France à Grenade, les réactions et les encouragements sur Twitter #CDMTIR2014

Regardez en direct les finales des championnats du Monde de Grenade sur votre smartphone en téléchargeant l'application Eurovision sur ce lien

Lien ISSF TV




Légende : 51e Championnat du Monde ISSF 16092014

Championnat du Monde ISSF Grenada 2014




Mardi 16 septembre :

Carabine 60 balles couché Juniors Garçons + finale
Pistolet Standard Seniors et Juniors Garçons
Cible mobile 10 m Seniors, Dames, Juniors Garçons et Juniors Filles
Carabine 300 m Standard Seniors éliminations
Carabine 300 m 60 balles couché Dames éliminations


MÉDAILLE D'ARGENT POUR ALEXIS RAYNAUD À LA CARABINE 50 M 60 BALLES COUCHÉ JUNIORS GARÇONS APRÈS UNE SUPERBE FINALE CONCLUE PAR UN SHOOT-OFF.

MÉDAILLE D'ARGENT POUR L'ÉQUIPE JUNIORS GARÇONS À LA CARABINE 50 M 60 BALLES COUCHÉ COMPOSÉE D'ALEXIS RAYNAUD, BRIAN BAUDOUIN ET EMILIEN CHASSAT
BRAVO À EUX !


NOUVELLE MÉDAILLE DE BRONZE PAR ÉQUIPE POUR VALÉRIAN SAUVEPLANE, JOSSELIN HENRY ET CYRIL GRAFF À LA CARABINE STANDARD 300 M.

MÉDAILLE DE BRONZE POUR L'ÉQUIPE DAMES À LA CARABINE 300 M 60 BALLES COUCHÉ.


Carabine 60 balles couché Juniors Garçons

Individuel

MAGNIFIQUE FINALE réalisée par Alexis Raynaud. Il remporte la médaille d'argent après une finale de haut niveau conclue au shoot-off (10.3 contre 10.7 pour l'Allemand). Il partage ainsi le record du Monde de la finale à 207,6 avec l'Allemand Christoph Kaulich. BRAVO !

Il tire 624,9 avant finale et réalise ainsi le nouveau record de France qu'il détenait déjà (623,9). 

Brian Baudouin termine 10e avec 617,7 et Emilien Chassat 25e avec 613,2.


fftir 2014-09-16 à 11.31.40.jpg

Pour revoir la finale, cliquez sur l'image ci-dessous :

fftir 2014-09-16 à 15.56.06.jpg


Équipes

Médaille d'argent par équipe pour Alexis Raynaud, Brian Baudouin et Emilien Chassat avec 1855,8. L'Allemagne remporte la médaille d'or et signe le nouveau record du Monde Juniors pour 8 dixièmes.


fftir 2014-09-16 à 10.29.13.jpgfftir 2014-09-16 à 11.39.11.jpg
fftir 2014-09-16 à 11.39.27.jpg

Alexis RAYNAUD
Brian BAUDOUIN
Emilien CHASSAT

fftir 2014-09-17 à 10.50.29.jpg

fftir 2014-09-16 à 10.19.43.jpg

Alexis Raynaud - vice-champion du Monde Carabine 50 m 60 balles couché en individuel et par équipe

« Elle est belle cette médaille d'argent ! Avec une belle finale riche en sensations, car il a fallu aller la chercher ! Le shoot-off, il faut le vivre pour comprendre comment ça se tire ! C'est dur à tirer, je pense que c'est la plus dure des quatre-vingts tirées avant. C'est dur parce que l'on sait que c'est pour le titre mais l'Allemand a été plus fort que moi, j'ai tout donné, rien lâché et je suis content de moi quand-même.

Pendant les vingt coups de finale j'ai essayé stratégiquement de tirer un peu plus vite que les autres pour leur mettre la pression étant donné qu'ils peuvent voir le tableau ou entendre le public. Nous en avions discuté avec les entraîneurs, mais sur le shoot-off même si je tirais plus vite que lui il fallait déjà réussir à la mettre dedans.

Par équipe aussi je partage une belle médaille d'argent avec mes coéquipiers Brian et Émilien. On s'attendait à mieux, mais on a tout donné, donc on est vraiment content. Maintenant encore une épreuve et on va essayer de chercher la médaille d'or ! ».

 

Émilien Chassat  - vice-champion du Monde Carabine 50 m 60 balles couché par équipe

« J'étais un peu déçu de mon match, mais la médaille d'argent par équipe constitue ma première médaille internationale et la partager avec Alexis et Brian c'est cool ! J'ai terminé mon match comme d'habitude, je suis assez lent au début de mes matchs et je dois accélérer le rythme sur la fin, mais comme je n'avais pas trop de pression cela a bien marché malgré qu'il me restait vingt coups à dix minutes du temps imparti. Bientôt le 3x40, on vise l'or par équipe et pourquoi pas, une finale en individuel ? ».

 



Carabine 300 m Standard Seniors - Éliminations

Individuel
Dans le premier relai, Valérian Sauveplane réalise 579, Josselin Henry 578.
Deuxième relai à 13 h 00 avec Cyril Graff pour un éventuel podium par équipes. Cyril tire 574.


Équipe


fftir 2014-09-18 à 10.28.04.jpg


SAUVEPLANE Valérian.jpg
HENRY Josselin.jpgGRAFF Cyril.jpg

Valérian SAUVEPLANE
Josselin HENRY
Cyril GRAFF

Médaille de bronze pour les Français qui terminent avec un total de 1731 points, derrière les Norvégiens et les Suisses (1734).

fftir 2014-09-16 à 15.01.15.jpg

Carabine 300 m 60 balles couché Dames - Éliminations

Individuel

Olivia Goberville réalise 588, Catherine Houlmont 586 et Christine Chuard 579.

Équipe


fftir 2014-09-18 à 10.29.05.jpg
fftir 2014-09-18 à 10.29.36.jpg


GOBERVILLE Olivia.jpg
HOULMONT Catherine.jpg
CHUARD Christine.jpg

Olivia GOBERVILLE
Catherine HOULMONT
Christine CHUARD


La France décroche la médaille de bronze par équipe avec 1753 derrière la Suède (1769) et l'Allemagne (1766). BRAVO !

Capture d'e〜ran 2014-09-16 à 23.05.16.png


Pistolet Standard 25 m Seniors

Individuel

Clément Bessaguet se classe 8e avec 569. Boris Artaud termine 18e avec 563 et Thibaut Sauvage 30e avec 559.
Le titre revient au Turc Yusuf Dikec avec 581.

fftir 2014-09-16 à 14.35.23.jpg


Équipes

Par équipe, les Français terminent 5e avec 1691.

L'Ukraine remporte le titre de champion du Monde par équipe avec 1699.

fftir 2014-09-16 à 14.37.48.jpg


Pistolet Standard 25 m Juniors Garçons

Individuel

Antoine Adamus tire 551 et se classe finalement 12e. Vincent Polo 20e avec 542 et Jean Quiquampoix 29e avec 534.
L'Américain Alexander CHICHKOV monte sur la première marche du podium avec 563.

fftir 2014-09-16 à 15.35.08.jpg


Équipes

La France est 7e avec 1627. Le titre revient à la Mongolie avec 1660.

fftir 2014-09-16 à 15.37.01.jpg


Cible mobile 10 m Juniors Filles

Individuel

Florence Louis est 5e avec 175 après la vitesse lente. La passe rapide aura lieu demain dès 9 h 00.

fftir 2014-09-16 à 12.23.49.jpg


   


gb.jpg

Interview de Ghislaine Briez - arbitre internationale et présidente de l'IPC (International Paralympic Committee) -

« À Grenade, je suis arbitre pour la troisième fois sur un championnat du Monde. Le plus gros souci ici est que les organisateurs et les arbitres locaux ne parlent pas l'anglais et encore moins le français. Je trouve l'organisation un peu légère en comparaison des championnats précédents à Zagreb et Munich, mais bon nous sommes effectivement dans le sud de l'Espagne et les attitudes sont plus cool !

Le point positif est qu'ils ont pu s'appuyer sur de nombreux bénévoles car les étudiants n'ont pas encore repris les études et sont ainsi disponibles. L'ambiance est formidable avec eux.

Pour être arbitre sur un championnat du Monde, il faut être élu à l'ISSF. Ce qui est le cas pour Christian Hunzinger qui se trouve sur le pas de tir de la Cible mobile. De mon côté, je dispose d'une dérogation, je suis un peu l'erreur de parcours de sélections et donc il me choisisse encore pour arbitrer certains matchs. Je continue aussi à travailler un peu pour eux dès que possible.

Ce qui est frappant, c'est l'absence de connaissance de règlement de certains pays comme la Corée du nord. Cela arrive encore souvent. Je suis également jury ISSF lors des formations d'arbitres internationaux à travers le monde et la dernière fois je me suis rendue en Iran. Sur vingt-neuf personnes je pense que seulement cinq avaient ouvert le règlement. Nous avons la chance en France d'avoir une traduction du règlement en Français ce que n'ont pas tous les pays et qui les laissent dans l'ignorance. Souvent c'est compliqué pour correspondre avec ces personnes, mais le langage des mains est toujours intéressant quand on sait le pratiquer. Pour certains juges un peu âgés, cette adaptation est quand-même moins évidente ».




Résultats

Actualité

Toutes les compétitions