51e Championnat du Monde ISSF

CDM ISSF : Journée du 14 septembre 2014

fftir 2014-05-22 a? 16.25.21.jpg

www.issf-sports.org

www.issfchspain2014.com

Suivez l'actualité de l'ISSF et de l'Équipe de France à Grenade, les réactions et les encouragements sur Twitter #CDMTIR2014

Regardez en direct les finales des championnats du Monde de Grenade sur votre smartphone en téléchargeant l'application Eurovision sur ce lien

Lien ISSF TV

Légende : 51e Championnat du Monde ISSF 14092014

Championnat du Monde ISSF Grenada 2014



Dimanche 14 septembre :

Carabine 60 balles couché Dames éliminations
Carabine 10 m Juniors Filles et Juniors Garçons qualifications + finale
Carabine 300 m 60 balles couché Seniors éliminations
Cible mobile mixte 10 m Seniors, Dames, Juniors Garçons et Juniors Filles
Pistolet Vitesse olympique Seniors et Juniors Garçons
Double Trap Seniors et Juniors Garçons

DSC00806.jpg

EXCEPTIONNEL :
NOS TROIS JUNIORS GARÇONS EN FINALE À LA CARABINE 10 M !
ILS REMPORTENT LA MÉDAILLE D'OR PAR ÉQUIPE ET SIGNENT LE NOUVEAU RECORD DU MONDE JUNIORS.
FINALE À SUIVRE EN DIRECT DEMAIN À 10 H 30.


DSC00720.jpg

MÉDAILLE DE BRONZE POUR LES SENIORS À LA CARABINE 300 M !


Carabine 60 balles couché Dames

Individuel

Laurence Brize réalise 613,5 et se qualifie pour la compétition de demain lundi.


Équipes

Nouveau record du Monde par équipe pour les Allemandes avec 1869,6.

Capture d'e〜ran 2014-09-14 à 11.45.27.png


Carabine 10 m Juniors Filles

fftir 2014-09-15 à 14.18.54.jpg
fftir 2014-09-15 à 14.19.05.jpg

Individuel

Noëllie Evenot tire 411,1 (34e) et Inès Niewada 410 (39e). 2e relai avec Emilie Wintenberger qui réalise 411,3 et se classe 32e.

1ère place avant finale pour la Suissesse Sarah Hornung.

Capture d'e〜ran 2014-09-14 à 15.54.59.png


Équipes

Les Françaises sont 8e par équipe avec 1232,4. Les Allemandes prennent la 1re place avec 1246,5 et signent un nouveau record du Monde par équipe.

Capture d'e〜ran 2014-09-14 à 11.42.50.png


Carabine 10 m Juniors Garçons

Individuel

Lorenzo Buffard tire 624,1 et se classe 2e de ce premier relai. Brian Baudouin réalise 622,6 et Alexis Raynaud 622,9. Nos trois Français sont en finale demain dès 10 h 30 !

Capture d'e〜ran 2014-09-14 à 16.04.35.png


Équipes

Les Français remportent la médaille d'or par équipe et réalisent le nouveau record du Monde Juniors. Bravo à eux !

Capture d'e〜ran 2014-09-14 à 16.00.10.png


Nicolas Schianchi - entraîneur national Juniors Carabine -

« Ils l'avaient dit... ils l'ont fait. Alexis Raynaud, Brian Baudouin et Lorenzo Buffard sont champions du Monde et recordmen du Monde ce soir, c'est juste énorme !!!!

Après le résultat de Moscou (NDLR: équipe championne d'Europe en mars dernier) et les bons résultats tout au long de la saison, nous étions dans la continuité. Nous travaillons avec ces garçons depuis trois, quatre ans, on les connaît, on les a vu progresser et les résultats ont suivi. Durant la préparation pour ces championnats du Monde, nous savions qu'ils seraient bien présents, que leur envie de gagner était énorme. On les côtoie quasiment au quotidien et on savait parfaitement que les garçons étaient venus ici pour gagner et pour rien d'autre. Ils avaient annoncé il y a quelque temps déjà la couleur. Remporter une médaille sur un championnat du Monde ce n'est pas donné à tout le monde mais une médaille d'argent ou de bronze ne leur aurait pas suffi. Il y aurait eu une part de frustration car ils avaient vraiment envie de gagner ici. Qui plus est, je me souviens qu'à Munich en juin lors de la coupe des Alpes, dernier match de notre préparation dans lequel était établi un classement par équipe, les garçons nous avaient dit que vu que leur record du Monde (1860,4) établi ce jour-là ne pouvait être validé (NDLR: il ne peut l'être que sur des championnats continentaux à championnat d'Europe pour nous - ou championnat du Monde) ils le feraient à Grenade et... ils l'ont fait ! Le dire c'est bien, mais le faire et l'assumer jusqu'au bout c'est grandiose ! Chapeau à ces trois garçons qui arrivent à nous surprendre encore. J'ai vécu leur titre de champion d'Europe avec beaucoup d'émotion à Moscou, mais là ils en ont rajouté une couche supplémentaire. En plus, il y a cette particularité d'avoir deux relais. Lorenzo (Buffard) et Brian (Baudouin) ont tiré en premier. Je m'étais placé derrière Brian qui a commencé avec quelques difficultés, un peu tendu. J'ai pris l'initiative de le faire sortir et de le remettre sur le droit chemin par un petit mot. Et voilà, cela a suffi, il a déroulé, il a fait ce qu'il fallait pour revenir dans le match et dans la course. Pierre-Jean, (l'entraîneur adjoint, qui les a eu au quotidien sur le pôle de Strasbourg) observait Lorenzo. Lorenzo c'est celui qui doute le plus avant les matchs, mais qui répond présent le jour J (NDLR: médaillé de bronze aux derniers championnats d'Europe de Moscou). Alexis, quant à lui avait une grosse pression sur les épaules en entrant sur le pas de tir après ses coéquipiers. Il est arrivé ici pour jouer sa médaille individuelle, mais il savait que les deux premiers tireurs avaient fait le boulot et qu'il n'avait pas le droit à l'erreur. Après le match il a effectivement avoué qu'il jouait sa place en finale mais également la petite pensée « parasite » qui lui rappelait qu'ils étaient en tête par équipe avant son tir à lui. Il fallait assumer peut-être plus que les autres. Il avait finalement la responsabilité en quelque sorte de l'équipe et il est allé jusqu'au bout et n'a rien lâché. Beaucoup de travail et d'investissement viennent d'être récompensé, on est très fiers d'eux !

Demain est un autre jour. Ils sont tous les trois en finale avec deux Russes, deux Chinois et un Arménien. Aujourd'hui, on leur a dit de bien savourer cette victoire d'équipe puis de se reconcentrer pour demain. C'est ici un contexte particulier, car habituellement les finales s'enchaînent avec le match, là il va falloir gérer cela avec eux. Ils sont conscients ce soir d'avoir fait quelque chose de grand et d'avoir demain la possibilité de faire quelque chose de très grand ! Le tir est un sport individuel, on a fait le boulot en équipe mais demain c'est chacun pour sa pomme. Là, les trois en finale, je ne pensais pas du tout à cela. Au cours du match j'y ai cru et puis le faux pas du Russe en fin de match nous a permis de réaliser cet exploit. De toute façon il faut aussi une part de réussite, on en a profité aujourd'hui, il en faudra aussi demain. Il y a un objectif individuel à aller chercher, un résultat à faire et je pense que les garçons, on leur fait confiance, vont faire la part des choses. Ils ont bien savouré cette journée mais demain les compteurs sont remis à zéro. Il y a huit tireurs pour un titre et deux médailles à aller chercher. On sait qu'ils vont se battre du début à la fin, qu'ils vont tout donner en tout cas ce sera le message qu'on leur fera passer.

On était serein avant le début des matchs malgré les forces en présence avec les Russes et les Chinois que l'on connaît bien car ils nous ont battu des dizaines de fois. On avait peut-être un petit pas d'avance sur eux cette année, une petite marche parce qu'on l'a prouvé cette année à plusieurs reprises mais demain il va falloir aborder cette finale avec le même état d'esprit et la même détermination et puis après on verra le résultat car au final c'est assez aléatoire, en tout cas je sais qu'ils ne lâcheront rien ! ».


Carabine 300 m 60 balles couché Seniors

Individuel

Dans le 1er groupe, Josselin Henry tire 594. Dans le 2e groupe, Cyril Graff réalise 597. Dans le 3e, Valérian Sauveplane tire 593. Nos trois tireurs se qualifient pour la compétition de demain lundi.


Équipes

Médaille de bronze pour l'équipe de France avec 1784. Bravo !

Capture d'e〜ran 2014-09-14 à 13.59.45.png

Josselin Henry - 300 m couché Seniors - médaillé de bronze par équipe

« Très content aujourd'hui, car le niveau est relevé et dans un tir par équipe il faut que les trois soient là le jour J. On a une bonne équipe, mais de là à dire que la médaille sera au rendez-vous ce n'est jamais évident donc nous savourons le moment présent. On gagne en équipe et on perd aussi en équipe. »


Pistolet Vitesse olympique Seniors

fftir 2014-09-15 à 14.16.19.jpg
fftir 2014-09-15 à 14.16.27.jpg

Individuel

Clément Bessaguet réalise 568 (280 + 288), Thibaut Sauvage 560 (276 + 284). Fabrice Daumal, 8e après la journée d'hier, tire 580 et reste aux portes de la finale à cause d'un nombre de mouches moins élevé.

La finale est à suivre en direct à 15 h 00.

Capture d'e〜ran 2014-09-14 à 15.41.22.png


Équipes

La France 9e par équipe avec 1709 points. L'Allemagne est championne du Monde avec 1745.

Capture d'e〜ran 2014-09-14 à 15.39.23.png

Fabrice Daumal - Pistolet Vitesse olympique Seniors -

« Ce soir je suis un peu moins déçu de ce match. Cela passe vraiment très près de la finale et du quota aujourd'hui et c'est vrai que sur le moment, à chaud, c'était décevant, surtout quand j'ai jeté un œil à la fin sur le tableau d'affichage. Deux mouches qui manquent pour atteindre la finale c'est dommage (NDLR: la finale vitesse olympique ne comporte que 6 tireurs) mais après deux ans d'arrêt, revenir à ce niveau je trouve que c'est pas mal. J'ai fait une bonne préparation toute l'année et 580 lors des championnats du Monde je ne l'aurais pas forcément parié en début de saison donc maintenant, avec un peu de recul,  quelques heures après le match, je commence à savourer cette performance du jour. Pour la saison prochaine, il faudra concrétiser sur les coupes du Monde. En Vitesse olympique cela fait quelques années que nous travaillons beaucoup et je pense dans le bon sens. Cela manque parfois de réussite mais nous sommes un bon groupe avec de très bons potentiels et cela va nous permettre de nous défier régulièrement pour être encore meilleurs. Cela devrait bien se concrétiser bientôt et puis il faut prendre en compte le fait que dans notre discipline les quotas sont plus difficiles d'accès, car seuls les deux premiers ici pouvaient y prétendre (NDLR: contre cinq à six pour les autres disciplines du tir à la cible) ».


Pistolet Vitesse olympique Juniors Garçons

Individuel

Jean Quiquampoix réalise 570 (284 + 286) et Vincent Polo 532 (268 + 264). Jean Quiquampoix est 5e et tirera la finale demain lundi à 12 h 30.

Capture d'e〜ran 2014-09-14 à 17.34.42.png


Équipes

Capture d'e〜ran 2014-09-14 à 17.35.22.png


Laurent Sasso - entraîneur Vitesse olympique Juniors et entraîneur adjoint Vitesse olympique Seniors -

« Les matchs ont été très difficiles aujourd'hui pour l'ensemble de l'équipe Vitesse olympique. Les Seniors ont eu du mal, malgré un bon match de Fabrice qui passe très près de la finale. Concernant les Juniors, il y a du bon et du moins bon. C'est vrai que Jean est en finale demain et on en est très heureux même s'il ne tire pas au niveau de points où on l'attendait mais son attitude sur le pas de tir a été remarquable et l'on retiendra ça ce soir.  Il a su bien se gérer sous la pression et avec toutes les émotions que l'on peut ressentir à ce niveau là de compétition. L'essentiel reste la finale de demain ! ».


Cible mobile mixte 10 m Juniors Filles

Individuel

Florence Louis est la seule française engagée dans cette épreuve. Elle termine 9e avec 325.

Capture d'e〜ran 2014-09-14 à 21.54.17.png


Cible mobile mixte 10 m Juniors Garçons

Individuel

Capture d'e〜ran 2014-09-14 à 17.25.33.png


Équipes

Capture d'e〜ran 2014-09-14 à 17.25.49.png


Cible mobile mixte 10 m Dames

Individuel

Capture d'e〜ran 2014-09-14 à 21.56.25.png


Équipes

Capture d'e〜ran 2014-09-14 à 17.46.00.png


Cible mobile mixte 10 m Seniors

Individuel

Capture d'e〜ran 2014-09-14 à 17.20.54.png


Équipes

Capture d'e〜ran 2014-09-14 à 17.23.32.png


Double Trap Seniors

fftir 2014-09-15 à 14.20.52.jpg
fftir 2014-09-15 à 14.21.02.jpg

Individuel

Capture d'e〜ran 2014-09-14 à 22.01.37.png


Équipes

Capture d'e〜ran 2014-09-14 à 22.02.09.png



Double Trap Juniors Garçons

Individuel

Capture d'e〜ran 2014-09-14 à 22.08.20.png


Équipes

Capture d'e〜ran 2014-09-14 à 22.08.39.png


Résultats

Actualité

Toutes les compétitions