CdE ESC Cible 25/50/300 m 2019

CdE ESC 25/50/300 m 2019 - Reportage

Web  Picto Car Pi 2018.jpg
mini logo ESC Cible 19 2.jpg

Suivez les résultats :
mini logo ESC Cible 19 2 2.jpg
mini ESC.jpg
 mini logo SIUS.jpg
Twitter.jpg
instagramv2 .jpg

PHOTOS


CdE Cibles 25/50/300m

REPORTAGE

Jeudi 26 septembre - Tolmezzo

3X40

C'est la dernière journée du championnat d'Europe 300m avec le match final 3X40 hommes.
La température plus fraîche et le ciel dégagé ont posé quelques problèmes notamment aux tireurs situés à droite sur le pas de tir, certains ont dû stopper net leurs tirs parfois pendant 45 minutes, le temps que la visibilité se rétablisse.

CdECibleTolmezzo_©FFTir:RMF_33.jpg
A l'issue d'un match très relevé, c'est finalement le Norvégien multi-médaillé Simon CLAUSSEN qui remporte le titre Européen avec un score de 1186 points. Quasiment en tête durant la totalité du match et parti sur des bases bien au-delà du record précédemment établi par Michael D'HALLUIN la veille avec un tir genou à 398/400 et un couché parfait à 400/400, il débute de façon tonitruante sur un debout à 197 pour connaître une baisse de régime à partir du centième coup.
Il termine par 95 et 96 ce qui lui permet malgré tout de gagner son second titre européen devant l'Autrichien Bernhard PICKL, déjà titré la veille au 3X20 standard avec 1183 et devant le Hongrois Peter SIDI (1183).

CdECibleTolmezzo_©FFTir:RMF_34.jpg
Nos Français terminent respectivement dixième et onzième, Alexis RAYNAUD signant un match à 1178 avec un très bon tir debout à 392 points et Michael D'HALLUIN connaissant un début de match difficile ainsi qu'un tir debout moins performant que la veille (386).

CdECibleTolmezzo_©FFTir:RMF_36.jpg
Le niveau très élevé de cette compétition s'est confirmé encore aujourd'hui avec sept tireurs ayant atteint au moins 1180 ce qui ne s'est jamais vu sur un championnat jusqu'alors.

Nous repartons de ce championnat d'Europe avec un total de trois médailles, impliquant bien évidemment son lot de satisfactions pour certains et de désillusions pour d'autres.
Des pistes de travail se dégagent d'ores-et-déjà de ces expériences et des échanges lors du débriefing.

Quelques semaines nous séparent de la finale des coupes d'Europe au CNTS le mois prochain, ultime étape de la saison pour laquelle les tireurs ne manqueront pas de se préparer afin de représenter la France de la meilleure des façons.

Mercredi 25 septembre

3X20 standard - match final

Par un temps couvert, humide et très peu de vent, le record du monde de la veille est finalement tombé ce matin avec la performance de l'Autrichien Bernhard PICKL à 591 points, améliorant d'un point seulement le nouveau record du monde de l'épreuve. PICKL réalise un solide tir genou à 197, puis un couché à 199 et enfin un debout à 195. Il devance le Suédois Karl OLSSON (590) et le Norvégien Simon CLAUSSEN (589), vainqueur de l'épreuve couché la veille.
Michael D'HALLUIN n'a pas démérité lors de cette épreuve et il termine cinquième avec le même score que la veille (587 et 26 mouches) grâce à un bon tir genou (196) et un couché parfait à 200/200 avant de finir par un debout solide à 191 points.
Emilien CHASSAT n'était pas en reste avec 585 (196, 198, 191, 18 mouches) et se classe septième.
Alexis RAYNAUD a connu beaucoup de difficultés au tir genou et termine dix-huitième avec 569, malgré un très bon tir couché et debout.

3X40

Après la remise des médailles, les tireurs ont immédiatement enchainé avec les éliminatoires du 3X40 pour le lendemain. Malgré le match du 3X20 peu avant, ils ont été capables de performances exceptionnelles.
A commencer par notre Français Michael D'HALLUIN, décidément très en forme, qui pulvérise littéralement le record du monde du 3X40 avec 1190 points, devant des spectateurs presque incrédules ! Un genou très solide avec 397 suivi d'un couché à 399 ont laissé entrevoir à Michael une excellente occasion de se mettre en confiance pour le lendemain et de contribuer à une performance pour l'équipe.
Malgré quelques soucis de réglage avec ses rehausses de visée durant les essais, le tireur du TMN Haubourdin réalise un impressionnant tir debout à 394 points. La petite baisse de régime durant les cinq dernières balles ne l'a pas empêché d'établir un nouveau record du monde avec une large avance sur ses concurrents.

CdECibleTolmezzo_©FFTir:RMF_27.jpg
Le Norvégien Simon CLAUSSEN a lui aussi dépassé l'ancien record du monde, mais plus modestement, avec 1186 points, ce qui est tout de même remarquable. La série ne sélectionnait que neuf tireurs. Emilien CHASSAT s'est malheureusement retrouvé dixième avec 1162 points en raison d'un tir genou et d'un début de debout fragile.
Alexis RAYNAUD a appris de ses erreurs du standard. Il a réalisé un match à 1176 points lui permettant de se qualifier pour le match final et surtout permettant à l'équipe de France de remporter la médaille d'argent avec 3528 points, derrière les Norvégiens (3533 points) mais devant les Suisses (3520 points).

CdECibleTolmezzo_©FFTir:RMF_22.jpg
Ils établissent au passage un nouveau record de France. Les performances sont tout simplement exceptionnelles depuis le début de ce championnat d'Europe 300 mètres avec pour l'épreuve du 3X40 au total 8 tireurs à 1180 points et plus, ce qui ne s'était jamais vu.

CdECibleTolmezzo_©FFTir:RMF_41.jpg
Les matchs éliminatoires sont particulièrement relevés et les quatre épreuves tirées ont vu leurs records égalés ou battus, ce qui traduit incontestablement une augmentation générale du niveau européen en tir à la carabine.
Suite et fin demain pour nos Français engagés avec le match final du 3X40 à 8h15.

Mardi 24 septembre

300 mètres 60 balles couché

C'est finalement au cours d'un match très relevé et mené de bout en bout que Rémi MORENO FLORES parvient à prendre la médaille d'argent grâce à un score de 599 points et 41 mouches. Le sociétaire du club de Petite Rosselle s'incline face au Norvégien Simon CLAUSSEN, récent détenteur d'un quota pour les JO de Tokyo à Bologne et vainqueur de l'épreuve grâce à un plus grand nombre de mouches (47). A noter que CLAUSSEN allait réaliser le score parfait, jusqu'à sa soixantième balle qui est malencontreusement sortie du 10. Le Suisse Jan LOCHBILER termine à la troisième place avec (seulement) 33 mouches. Michael D'HALLUIN termine septième avec un score de 597 points et 43 mouches.

CdECibleBologne_©ESC:R.Aarrekivi_8.jpg
Les scores sont encore une fois particulièrement relevés puisque quatre tireurs ont réalisé 599/600, départagés uniquement par le nombre de mouches. Celui-ci est également très élevé avec 6 tireurs ayant au moins 40 mouches, confirmant les bonnes conditions météorologiques du jour et le relèvement général du niveau au 300 mètres, bien que quelques changements de lumières soient survenus en seconde partie de match.

Chez les Dames, Julie MILLIERE réalise un bien meilleur match que la veille avec 595 points. Elle termine sixième derrière la jeune Anglaise Seonaid MACINTOSCH, vainqueur pour son cinquième match au 300 mètres avec 599/600, devant l'Allemande Eva ROESKEN (598 points) et la Suédoise Linda OLOFSSON (596 points). Lisandra STORAI termine dix-septième avec 583 points et une seconde partie de match plus difficile.

3X20 standard

Après les épreuves du couché, la journée n'était pas terminée puisqu'il y avait les éliminatoires de l'épreuve du 3X20 standard. Cette épreuve spécifique au tir ISSF à 300 mètres se pratique avec une carabine règlementée par le poids de détente (1,5kg minimum), le poids (5,5kg) ainsi que des restrictions sur le gabarit de la crosse, rendant le tir plus « instinctif » avec la nécessité pour les tireurs de s'adapter à leur carabine, contrairement aux épreuves couché et 3X40 où la carabine utilisée est libre et permet beaucoup d'adaptations morphologiques.

CdECibleTolmezzo_©FFTir:RMF_1.jpg
Michael D'HALLUIN est très en forme cet après-midi et réalise un joli score de 587 points (dont un tir à la sangle remarquable à 397 points). Il se qualifie pour le match final du lendemain en termine deuxième derrière le Norvégien Hans Christian WEAR qui égale le record du monde avec 590 points et un très beau tir debout à 196 points. Alexis RAYNAUD réalise un score de 577 points et termine huitième tandis qu'Emilien CHASSAT termine septième du second relai avec 572 points. Tous deux sont également qualifiés pour le match final de demain. Notons le niveau également très relevé pour cette épreuve avec deux autres scores à 590 points réalisés par le Polonais Tomasz BARTNIK et l'autre Norvégien Kim Andre LUND, égalisant ainsi le nouveau record du monde réalisé quelques heures auparavant.

La journée de demain nous dira si ce nouveau record du monde tient ou pas...

Lundi 23 septembre

L'équipe est arrivée pour disputer la suite du championnat d'Europe ISSF avec cette fois-ci les épreuves carabine 300 mètres au joli stand de tir de Tolmezzo, petite ville alpine située au nord-est de l'Italie, à trois heures de route de Bologne. Certains viennent directement de Bologne par bus, d'autres sont venus spécialement pour le championnat par avion.

300 mètres 60 balles couché

La première journée du championnat commence par les éliminatoires de l'épreuve couché 300 mètres Seniors, avec à la clé, pas moins de trois relais en raison de la taille relativement réduite du stand (24 postes) et des ombres liées au soleil le matin (seulement 18 postes utilisables). Les conditions météo sont idéales avec très peu de vent et un temps couvert procurant une luminosité constante. La pluie a tout de même fait son apparition en fin de journée.

Michael D'HALLUIN tire son épingle du jeu en terminant premier de sa série avec 599/600 et 41 mouches ; Emilien CHASSAT connait plus de difficultés et termine à 592/600. Enfin Rémi MORENO FLORES réalise le score exceptionnel de 600/600 en égalant de record du monde ! Il termine premier à égalité avec le Suédois Carl HANSSON, qui tire lui aussi 600/600.

Les conditions météorologiques exceptionnelles de cette journée ont permis aux tireurs de réaliser des scores particulièrement hauts. Jamais l'accès au match final d'un championnat d'Europe n'avait été aussi relevé avec des points d'accès à 597/600 et beaucoup de tireurs habituellement très bons se voient refuser l'accès à la finale. Malheureusement pour nos Français, seuls Rémi et Michael se qualifient pour le match qualificatif du lendemain. Par équipe, la France termine quatrième ; notons que la Suède établit un nouveau record du monde avec 1796 points.

Chez les Dames, les choses furent plus compliquées. Julie MILLIERE termine quatrième de sa série avec 590 points ; Lisandra STORAI se qualifie avec un score à 585 points et Marion GOBERVILLE termine seizième avec 577 points. Julie et Lisandra se qualifient pour le match final du lendemain.




CdECibleBologne_FrenchDelegation_©FFTir_97.jpg

Lundi 23 septembre - Bologne

Dernier match pour Bologne avec la Percussion Centrale. L'équipe composée d'Alban PIERSON, Boris ARTAUD et Clément BESSAGUET s'offrent une médaille de bronze. Clément est quatrième en individuel, devancé de quelques mouches par Christian REITZ (GER). La compétition se poursuit à Tolmezzo pour le 300 mètres.

CdECibleBologne_©ESC:R.Aarrekivi_5.jpg

Samedi 21 septembre

Journée olympique du championnat d'Europe.
Les premières à terminer sont les Dames à la Carabine 3 positions. Le niveau est très élevé. A l'issue des qualifications les deux premières ne sont qu'à un point du record du monde.
Nos françaises, Romane MATTE et Jade BORDET sont respectivement, vingt-deuxième et quarante-deuxième avec 1169 et 1161 points.

CdECibleBologne_©FFTir:J.Heise_128.jpg
Notons également que chez les femmes, la Norvège bat le record du monde par équipe. Deux de leurs athlètes sont en finales. Il s'agit d'une réelle performance. C'est la suissesse Nina CHRISTEN qui devient championne d'Europe après avoir été vice-championne d'Europe a 10 mètres en début d'année.

Suite à cela, les Seniors ont tiré leur finale. Les tchèques s'imposent face aux norvégiens en gagnant l'or et l'argent. En cinquième place, Lorenzo BACCI (ITA) s'offre un quota à domicile.

Côté français, la journée a bien commencé.
Céline GOBERVILLE se qualifie en cinquième position avec un score de 586 points.
La surprise nous vient de Mathilde LAMOLLE qui se qualifie également pour la finale, en septième position avec 581 points. Toute l'équipe, y compris son entraîneur, s'est vue monter en pression durant son match. Jusqu'à la dernière série rien n'était joué et finalement, c'est la délivrance !
Avec Sandrine GOBERVILLE, ces deux compétitrices décrochent la médaille d'argent par équipe !

CdECibleBologne_©FFTir:J.Heise_147.jpg
Une fois en finale, nos deux françaises devaient battre la hongroise afin d'obtenir les deux quotas mis en jeu. Cette mission est réussie haut la main puisqu'elle sort en huitième place. Céline la suit et termine septième. Mathilde quant à elle, remonte et remporte la médaille de bronze.

CdECibleBologne_©FFTir:J.Heise_144.jpg
Les impressions de Mathilde : « Je ne tire pas une très bonne précision, il fallait que je réussisse ma vitesse. J'étais assez stressée ce matin. Les qualifications n'étaient pas gagnées. J'étais vraiment soulagée de me voir enfin en finale. Sur les compétitions récentes, je ne suis pas très loin. Là, j'ai été soulagée d'être qualifiée. En finale je ne commence pas très bien. Une fois que la hongroise est éliminée, je me suis relâchée et je suis arrivée à mettre en place ce que je voulais. Je suis remontée petit à petit. Je suis très contente de cette médaille en Dames, trois médaillées olympique étaient présentes dans cette finale. C?est vraiment trop cool ! »

CdECibleBologne_©FFTir:J.Heise_139.jpg
Laurent SASSO, son entraîneur, souligne la façon dont cette médaille a été obtenue. Le score est correct, l'essentiel est d'entrer en finale. C'était à ce moment-là qu'elle pouvait vraiment faire la différence et c'est ce qu'elle a fait. Deux médailles et deux quotas, il s'agit d'un très bon bilan pour le Pistolet 25 mètres de ce championnat d'Europe.

En Vitesse olympique, Boris ARTAUD réalise une très bonne deuxième passe. Comme prévu il remonte au classement et se classe onzième. En huitième place nous retrouvons Jean QUIQUAMPOIX.

C'est Clément BESSAGUET qui se qualifie en première position pour la finale avec 588 points. Il est content de ses qualifications, cela lui redonne confiance dans une période compliquée. Une fois en finale, il est gêné au début et met du temps à corriger le problème. Malheureusement il y parvient trop tard et termine sixième.

CdECibleBologne_©FFTir:J.Heise_124.jpg
C'est l'italien Riccardo MAZZETTI qui gagne un quota et la médaille d'or sous les acclamations de son pays.
Cependant l'équipe VO devient championne d'Europe avec dix points d'avance sur l'équipe allemande. Ces derniers sont l'une des grandes nations de cette épreuve. Belle performance !
La journée s'est achevée sur une Marseillaise !

CdECibleBologne_©FFTir:J.Heise_133_.jpg
CdECibleBologne_©FFTir:J.Heise_136_.jpg

Demain la majorité de l'équipe rentre en France, exceptée l'équipe Pistolet Percussion centrale.
Les carabiniers sont arrivés tardivement à Tolmezzo où le championnat d'Europe 300 mètres se déroulera jusqu'au 26 septembre au soir.

Vendredi 20 septembre

Dès 9h ce matin, les matchs ont commencé.
Les premiers à s'élancer sont les hommes à la Carabine 3 positions. Nos français n'ont pas pu rivaliser face aux norvégiens qui dominent ces qualifications. Ils seront trois demain en finale. Ils en profitent également pour battre le record du monde et le record européen par équipe avec un score de 3540 points.

Émilien CHASSAT se classe seizième à seulement cinq points de l'entrée en finale.
Alexis RAYNAUD et Brian BAUDOUIN sont respectivement cinquantième et cinquante-cinquième. La moindre erreur était fatale lors de ces qualifications. L'organisation a souhaité tirer les quatre finales olympiques sur une seule journée.

CdECibleBologne_©FFTir:J.Heise_112.jpg
Pendant ce temps à 25 mètres, les Dames tiraient la première partie de leur match : la précision.
Cette partie est celle où Céline GOBERVILLE se sent le plus en confiance. Elle connait cependant une première série difficile, ce qui ne l'empêche pas de se remobiliser. Elle conclut avec un 100 sur 100 points, s'octroyant provisoirement la neuvième place avec 291 points.

CdECibleBologne_©FFTir:J.Heise_115.jpg
Pour nos deux autres pistolières en lice, cette partie reste compliquée. En effet, Mathilde LAMOLLE, qui avait réalisé des entraînements presque parfaits, est pour le moment vingt-et-unième avec 288 points. Sandrine GOBERVILLE n'est pas loin derrière avec ses 286 points, en vingt-sixième position.
Tout reste possible, individuellement et par équipe, avec l'épreuve de vitesse qui se tirera demain !

Les Seniors ont, eux aussi, tiré leur première passe en Pistolet Vitesse olympique.
Boris ARTAUD ouvre la marche à midi. Ses séries en 8 et 6 secondes sont presque parfaites. Il commet malheureusement un hors temps au début du 4 secondes. Lui qui était si bien parti se trouve en deuxième moitié au classement provisoire. Demain est un autre jour et nous sommes convaincus qu'il remontera au palmarès.

CdECibleBologne_©FFTir:J.Heise_129.jpg
Un peu plus tard dans l'après-midi vient le tour de Clément BESSAGUET. C'est avec une série sans faute qu'il ouvre le score. Sa famille ainsi que les membres de la délégation française sont tous derrière lui. Il poursuit avec 99 et 96 points, il est donc premier au classement provisoire.

CdECibleBologne_©FFTir:J.Heise_125.jpg
Jean QUIQUAMPOIX clôture la journée. Il se place dans le peloton, à seulement trois points des finalistes potentiels.
Demain, tout comme les femmes, les Seniors joueront la place en finale, mais aussi la médaille par équipe.

Au programme, il y aura également, le match à la Carabine 3 positions pour les Dames, dès 9h.

Jeudi 19 septembre

Deuxième et dernière journée d'entraînement. Seule différence par rapport à la journée d'hier : celui des des Dames en Carabine 3 positions.

fftir 2019-09-20 a? 08.45.40.jpg
L'unique match de la journée était celui des Juniors garçons en Pistolet 50 mètres. Ils étaient quatorze inscrits dans cette épreuve et c'est le russe Andrei CHILIKOV qui s'est imposé à une mouche près devant l'italien Massimo SPINELLA. C'est le bulgare Kirii KIROV qui monte sur la troisième marche avec un point de différence.

Aujourd'hui, Céline GOBERVILLE fêtait son anniversaire. Ses concurrentes habituelles l'attendait à la sortie de son entraînement pour lui chanter tous en choeur « Happy birthday ». Elle l'a ensuite fêté avec toute la délégation française !

fftir 2019-09-20 a? 08.46.22.jpg

Mercredi 18 septembre

C'est sous un ciel gris que cette journée dédiée aux entrainements s'est déroulée. Au programme : Vitesse olympique, Pistolet 25 mètres et Carabine 3x40.
Tout s'est bien déroulé. Demain ils pourront de nouveau s'entraîner avant les matchs de vendredi.

fftir 2019-09-20 a? 08.46.04.jpg
Seule compétition aujourd'hui : le Pistolet 50 mètres par équipe mixte Junior. En finale étaient engagées les deux équipes russes, les ukrainiens et les lituaniens. Le format de ce match est inédit. Tous les dix coups une équipe est éliminée, les premiers à sortir sont les lituaniens suivis des ukrainiens. Les russes gagnent donc à la fois l'or et l'argent.

Mardi 17 septembre

Les Juniors clôturent en beauté leur championnat d'Europe. Laurent CUSSIGH remporte la médaille d'or en Pistolet standard avec 572 points. La pression est montée au fur et à mesure du match et c'est le sourire aux lèvres qu'il découvre son classement sur le tableau des scores.

Il nous livre ses impressions : « Le match s'est bien passé. J'ai essayé d'avoir un rythme assez rapide en 150 secondes pour ne pas trop me poser de questions. Quand je me suis retourné et que j'ai vu le tableau, j'ai été content et ému. Je ne pensais pas faire cette performance en standard. C'est une très belle expérience pour moi d'être champion d'Europe. Depuis mon premier championnat d'Europe à Bakou, j'ai le sentiment d'avoir pris de l'assurance. »

CdECibleBologne_©FFTir:J.Heise_97.jpg
Entre chaque série, Laurent va souvent parler à son entraîneur, Patrick BIEBUYCK. Ce dernier lui donne des conseils que Laurent connait bien, mais qui retrouvent toute leur justesse en compétition. La pression et le stress peuvent parfois faire perdre en lucidité, cela n'a pas été le cas aujourd'hui et il devient le nouveau champion d'Europe Juniors. Il « éclot » petit à petit et son encadrement est bien entendu satisfait de cette performance.
Ses coéquipiers, Nicolas THIEL et Adrien AH-YOU se classent respectivement quatorzième et vingt-sixième.

CdECibleBologne_©FFTir:J.Heise_110.jpg
Les Seniors tiraient eux aussi le Standard. En début de match, ils se sont à tour de rôle échangé les places sur le podium lors du 150 secondes, mais les séries suivantes n'ont pas suffi. Clément BESSAGUET est dixième, Alban PIERSON vingtième et Boris ARTAUD vingt-septième. C'est l'ukrainien Pavlo KOROSTYLOV qui devient champion d'Europe.

Lundi 16 septembre

Journée beaucoup plus calme et début des chassés croisés. Les Juniors, exceptés les tireurs Juniors garçons pistolet, sont repartis vers la France et les premiers Seniors sont arrivés.

Pistolet 25m Juniors garçons

Nos trois tireurs engagés dans cette épreuve réalisent de bonnes séries vitesse. Nicolas THIEL se classe septième à seulement 4 points du podium, il a montré une grande régularité sur ce match.

CdECibleBologne_©FFTir:J.Heise_95.jpg
Laurent CUSSIGH est dix-huitième et Adrien AH-YOU trente-troisième. Ce dernier éprouve quelques difficultés en précision mais il s'en sort bien mieux en vitesse.
Le nouveau champion d'Europe est le lituanien Ernests ERBS avec 581 points.

Le thème de demain est le Pistolet Standard. Nos trois Seniors - Boris ARTAUD, Clément BESSAGUET et Alban PIERSON - ont pu s'entraîner aujourd'hui avec les juniors. Les marques sont prises et nous sommes confiants pour cette journée à venir !

Dimanche 15 septembre

Les garçons en Carabine 3 positions ratent de quelques mouches la troisième place par équipe. Ce sont les norvégiens qui les coiffent au poteau.
Les Juniors garçons en Carabine 3 positions ratent de quelques mouches la troisième place par équipe.
Nicolas MOMPACH se qualifie en septième position pour la finale en réalisant son record personnel en compétition avec 1165 points. C'est sous les encouragements du reste de l'équipe qu'il tente de gagner des places. Sa position reste inchangée puisqu'il termine septième.

CdECibleBologne_©FFTir:J.Heise_32.jpg
En Carabine 3 positions Juniors filles, la déception est palpable. La première française est Océanne MULLER en dix-neuvième position, suivie d'Émilie GOMEZ à la vingt-et-unième et de Justine ALLEZARD à la trente-et-unième. La nouvelle championne d'Europe est l'allemande Anna JENSSEN qui signe un nouveau record du monde Junior en finale avec 459,3 points.

CdECibleBologne_©FFTir:J.Heise_15.jpg
La Vitesse olympique chez les Juniors garçons fut compliquée. Tous ont en effet réalisé un hors-temps les privant de toute chance de finale. Avec 589 points en qualification, l'allemand Florian PETER égalise le record du monde et d'Europe Juniors réalisé en 2015 par Jean QUIQUAMPOIX.

La journée avait commencé sur les chapeaux de roues. C'est après la série vitesse d'Annabelle PIOCH que les larmes se sont mises à rouler sur les joues de ses coéquipières.
En effet, elles viennent de gagner le titre de championne d'Europe Junior par équipe en Pistolet à 25 mètres.

CdECibleBologne_©FFTir:J.Heise_82.jpg
Photo avec leur entraîneur : Patrick Biebuyck

Par la même occasion, Annabelle se qualifie en sixième place pour la finale, aux côtés de sa compatriote Camille JEDRZEJEWSKI arrivée en tête. Kateline NICOLAS est la troisième membre de cette équipe et décroche une belle onzième place.

Après cette finale exceptionnelle - à revoir ici - nos française réalisent le doublet ! Camille devient championne d'Europe 2019, accompagnée par sa dauphine Annabelle !

CdECibleBologne_©FFTir:J.Heise_46.jpg
Nos championnes reviennent sur ce match :

Pour Camille, le premier jour en précision fut difficile. Elle a démarré avec une série bien en-dessous de ce qu'elle peut faire. Elle a su se ressaisir et le coaching de Laurent SASSO l'a bien aidée puisqu'elle termine avec 98 et 100 points.

Écoutons-la : « Je sors première à l'issue de la précision mais j'ai tout donné. J'avais énormément d'émotion sur chaque balle. Ce que je voulais absolument, c'était aller en finale. La précision allait être une étape importante. C'est là que je me sens bien en ce moment et c'est là où je voulais faire le plein. Je pensais aussi à notre équipe car nous sommes venues pour gagner le titre. Je me suis sentie très stressée, mais je suis arrivée à faire une série à 100 et cela n'arrive pas souvent, donc j'étais très contente ! La vitesse, le deuxième jour est toujours un peu stressante parce que je savais que j'avais réussi la précision la veille. Il y a des concurrentes que l'on sait fortes en vitesse. Je réalise le score de 583 points, cela reste l'un de mes meilleurs matchs de la saison. Et il s'agit ici d'un championnat d'Europe où l'on m'attend ! Tout au long de la vitesse, je suivais le classement et cela me motivait énormément. Je me suis qualifiée pour la finale. En chambre d'appel, je n'étais pas seule, j'avais Annabelle. J'étais stressée, mais je voulais absolument réussir. Je me suis entrainée toute la saison pour aller chercher la médaille d'or, la Marseillaise et rien d'autre. Ce n'était pas facile, les émotions étaient présentes même avant que je touche le pistolet. J'ai fait un shoot-off au moment d'éliminer la septième. C'est à ce moment-là que j'ai changé de stratégie. Et voilà que je remontais tout doucement les places, les unes après les autres. J'ai fait le shoot-off pour la septième place et au final je gagne ! C'était justement loin d'être joué d'avance ! J'en suis très contente, je savoure encore plus. Je me voyais rater le podium, puis je me suis concentrée, surtout sur ma technique et cela a payé ! Sur le coup, j'ai pleuré car j'étais trop contente et là, je me tourne et je vois ma coéquipière de tous les jours à l'entrainement qui termine seconde : le bonheur ».

CdECibleBologne_©FFTir:J.Heise_59.jpg
Cette équipe issue du CREPS de Bordeaux Aquitaine visualisait cette médaille. D'après Annabelle : , « « C'était l'objectif, ce titre européen. Nous le voulions et nous savions que nous avions les moyens de le gagner. Maintenant, nous l'avons prouvé ». Être championnes d'Europe c'est pour elles : « stylé » et « génial ».
« Chacune a donné de sa personne pour le match en individuel et nous savions que le cumul de nos efforts allait payer pour l'équipe. Nous avons vécu nos propres émotions, mais à la fin, quand nous voyons les totaux s'afficher, ce sont des émotions incroyables qui arrivent. Il n'y a pas de mot pour décrire ça. Nous avons fait le travail. Nous sommes contentes de tirer les unes pour les autres ».

CdECibleBologne_©FFTir:J.Heise_74.jpg
Ce match est donc une réussite et Annabelle voit sa médaille comme une belle surprise, « une pépite ».

Samedi 14 septembre

Première journée de compétition à Bologne.
Environ 500 tireurs et 39 nations sont attendus sur cet évènement. L'organisation a particulièrement embelli le stand avec notamment la présence d'un tout nouveau stand finale éphémère.

La compétition a débuté aujourd'hui dans le stand de tir de Bologne pour les Juniors.
Dès 9h, les carabiniers ont commencé le 60 balles couché, Lucas KRYZS décroche une médaille d'argent. Son équipe composée de Nicolas MOMPACH et Dimitri DUTENDAS, monte également sur cette deuxième marche.
Les russes se sont accaparés la première place dans cette épreuve.

CdECibleBologne_©FFTir:J.Heise_5.jpg
Le compteur des médailles pour la France s'ouvre donc en beauté !
Lucas revient sur ce match, il se savait prêt suite à son entraînement de la veille et avec ses entraîneurs, ils ont vu les points précis à surveiller. Ce match ne fut pas des plus facile, « la pression a été présente tout le long du match, mais quand je termine le match je vois que je réalise mon record personnel ».
C'est concentré et déterminé qu'il a tiré son match, il ne s'était même pas rendu compte du résultat avant la fin. Ça fait « deux qu'il essaye de faire d'importantes médailles », il est donc « très content » de cette médaille. Ce match l'aide à prendre conscience de « ses capacités en couché ».

CdECibleBologne_©FFTir_40.jpg
Une performance par équipe était l'objectif de tous. Les trois tireurs se savaient en capacité d'aller chercher cette médaille, ils se sont rendus compte cette saison qu'ils pouvaient vraiment conquérir les podiums et cette deuxième place est une véritable récompense.

Martial ANSTETT, l'un des deux entraîneurs carabiniers, est très fier de ces médailles. Cet argent par équipe récompense le travail fournit au quotidien par les jeunes. La concurrence était rude avec de fortes nations - les russes, les autrichiens, les italiens etc - ils ont su être présent et cela est de bonne augure pour le match de demain.

CdECibleBologne_©FFTir:J.Heise_16.jpg
Pendant ce temps-là, les Juniors filles attaquaient leur première journée en Pistolet 25 mètres.
Pour l'instant, Annabelle PIOCH et Kateline NICOLAS sont à un seul point l'une de l'autre - respectivement 283 et 282 points.
Camille JEDRZEJEWSKI, est à mi-parcours, en tête de la compétition avec une série parfaite.

CdECibleBologne_©FFTir_11.jpg
Les « VOistes » ont eux aussi attaqué leur première journée de match. Quelques surprises ont eu lieu, pour le moment Laurent CUSSIGH et Adrien AH-YOU n'ont également qu'un seul point d'écart - 280 et 279 points.
Nicolas THIEL, quant à lui, complique son début de compétition en réalisant un hors-temps sur sa dernière balle. En effet, sa travée s'est laissée emporter dans un rythme un peu trop lent. Sur les quatre athlètes, trois ont fait la même erreur.

CdECibleBologne_©FFTir_96.jpg
En Carabine 60 BC Juniors filles, Justine ALLEZARD et Océanne MULLER rencontrent des difficultés sur ce stand technique. Elles terminent à la fin du classement en 38 et 39ème position. Émilie GOMEZ s'en sort mieux et se classe 12ème.

CdECibleBologne_©FFTir:J.Heise_14.jpg
La journée s'est terminée avec la cérémonie d'ouverture de ce championnat d'Europe Cible 2019.
Chaque nation a désigné deux représentants afin de porter le drapeau. C'est sous les applaudissements tonitruants de leurs coéquipiers que la carabinière Justine ALLEZARD et le pistolier Adrien AH-YOU ont fièrement défilé pour la France !

CdECibleBologne_©FFTir_27.jpg
CdECibleBologne_©FFTir_18.jpg

Demain, les pistoliers termineront leurs matchs et les carabiniers tireront l'épreuve Carabine 3 positions.

RÉSULTATS

CARABINE 60 BALLES COUCHÉ - JUNIORS GARÇONS

CdECibleBologne_©FFTir:J.Heise_9.jpg
  1. SHAMAKOV Grigorii - RUS
  2. KRYZS Lucas - FRA
  3. HAMMERL Soma - HUN
ÉQUIPE : 1. RUSSIE - 2. FRANCE - 3. AUTRICHE

PISTOLET 25 MÈTRES - DAMES

Céline et Mathilde en finale :

  1. KARSCH Monika - GER
  2. MAJOR Veronika - HUN
  3. LAMOLLE Mathilde - FRA
ÉQUIPE : 1. ALLEMAGNE - 2. FRANCE - 3. HONGRIE

PISTOLET 25 MÈTRES - JUNIORS FILLES

Regardez la finale de Camille et Annabelle :

  1. JEDRZEJEWSKI Camille - FRA
  2. PIOCH Annabelle - FRA
  3. VECCARO Margherita - ITA
ÉQUIPE : 1. FRANCE - 2 ITALIE - 3. RUSSIE

CARABINE 3 POSITIONS - JUNIORS GARÇONS

Regardez la finale de Nicolas MOMPACH :

  1. BRAUN Max - GER
  2. SHAMAKOV Grigorii - RUS
  3. KOWALEWICZ Maciej - POL
ÉQUIPE : 1. RUSSIE - 2. HONGRIE - 3. NORVÈGE

PISTOLET STANDARD - JUNIORS GARÇONS

CdECibleBologne_©FFTir:J.Heise_104.jpg
  1. CUSSIGH Laurent - FRA
  2. RAMPULA Matej - CZE
  3. PETER Florian - GER
ÉQUIPE : 1. RÉPUBLIQUE TCHÈQUE - 2. ITALIE - 3. RUSSIE

PISTOLET VITESSE OLYMPIQUE - SENIORS

Revivez la finale de Clément ici :

  1. MAZZETTI Riccardo - ITA
  2. REITZ Christian - GER
  3. SUKHANOV Nikita - RUS
ÉQUIPE : 1. FRANCE - 2. ALLEMAGNE - 3. UKRAINE

PISTOLET PERCUSSION CENTRALE - SENIORS

CdECibleBologne_©ESC:R.Aarrekivi_5.jpg
  1. LUNEV Ruslan - AZE
  2. KOROSTYLOV Pavlo - UKR
  3. REITZ Christian - GER
ÉQUIPE : 1. UKRAINE - 2. ALLEMAGNE - 3. FRANCE

CARABINE 60 BALLES COUCHÉ 300 MÈTRES - SENIORS

CdECibleBologne_©ESC:R.Aarrekivi_8.jpg
  1. CLAUSSEN Simon - NOR
  2. MORENO FLORES Rémi - FRA
  3. LOCHBIHLER Jan - SUI
ÉQUIPE : 1. SUÈDE - 2. HONGRIE - 3. SUISSE

CARABINE STANDARD 300 MÈTRES - SENIORS

CdECibleBologne_©ESC:R.Aarrekivi_9.jpg
  1. PICKL Bernhard - AUT
  2. OLSSON Karl - SWE
  3. CLAUSSEN Simon - NOR
EQUIPE : 1. NORVÈGE - 2. SUISSE - 3. FRANCE

CARABINE 3 POSITIONS 300 MÈTRES - SENIORS

  1. CLAUSSEN Simon - NOR
  2. PICKL Bernhard - AUT
  3. SIDI Peter - HUN
ÉQUIPE : 1. NORVÈGE - 2. FRANCE - 3. SUISSE

PISTOLET VITESSE OLYMPIQUE - JUNIORS GARÇONS

  1. ISMAKOV Egor - RUS
  2. TUPY Antonin - CZE
  3. MALIUKOV Dmitrii - RUS
ÉQUIPE : 1. ALLEMAGNE - 2. RUSSIE - 3. UKRAINE

PISTOLET 25 MÈTRES - JUNIORS GARÇONS

  1. ERBS Ernests - LAT
  2. PETER Florian - GER
  3. KOLESNYK Yuriy - UKR
ÉQUIPE : 1. ITALIE - 2. ALLEMAGNE - 3. LITUANIE

PISTOLET STANDARD - SENIORS

  1. KOROSTYLOV Pavlo - UKR
  2. DIKEC Yusuf - TUR
  3. REITZ Christian - GER
ÉQUIPE : 1. TURQUIE - 2. UKRAINE - 3. ALLEMAGNE

CARABINE 60 BALLES COUCHÉ - JUNIORS FILLES

  1. CALUORI Valentina - SUI
  2. CECCARELLO Sofia - ITA
  3. RUSCHEL Melissa - GER
ÉQUIPE : 1. SUISSE - 2. ITALIE - 3. AUTRICHE

CARABINE 3 POSITIONS - JUNIORS FILLES

  1. JANSSEN Anna - GER
  2. CECCARELLO Sofia - ITA
  3. RUSCHEL Melissa - GER
ÉQUIPE : 1. ALLEMAGNE - 2. RÉPUBLIQUE TCHÈQUE - 3. HONGRIE

CARABINE 3 POSITIONS - SENIORS

  1. NYMBURSKY Petr - CZE
  2. NEPEJCHAL Filip - CZE
  3. HEGG Jon-Hermann - NOR
ÉQUIPE : 1. NORVÈGE - 2. RÉPUBLIQUE TCHÈQUE - 3. HONGRIE

CARABINE 3 POSITIONS - DAMES

  1. CHRISTEN Nina - SUI
  2. MARTYNOVA Maria - BLR
  3. STENE Jenny - NOR
ÉQUIPE : 1. NORVÈGE - 2. RUSSIE - 3. ALLEMAGNE

CARABINE 60 BALLES COUCHÉ 300 MÈTRES - DAMES

  1. MCINTOSH Seonaid - GBR
  2. ROESKEN Eva - GER
  3. OLOFSSON Linda - SWE
ÉQUIPE : 1. SUISSE - 2. ALLEMAGNE - 3. SUÈDE
Palmarès complet


Signature_transitoire-02 2.jpg

Actualité

Toutes les compétitions