Championnat d'Europe épreuves à 10 mètres

CDE 10M - Vierumäki : 19 février 2012

CDE 10M - Vierumäki : 19 février 2012

Pistolet dame

En pistolet 10 mètres, les deux quotas de Stéphanie TIRODE et Céline GOBERVILLE en poche ne permettaient à aucune autre Française d'en gagner un troisième, la participation étant limitée à deux par nation.

C'est donc dans une quête de médailles que Stéphanie, Céline et Sandrine se sont présentées ce matin sur le stand parmi 64 tireuses. Au sortir du pas de tir où Stéphanie TIRODE, et les sœurs GOBERVILLE (Sandrine et Céline) ont lâché leurs 40 plombs, on constate pour ces filles qui se sont bien préparées dans un bon état d´esprit, que le résultat par équipe ne reflète pas le degré d´investissement et d´engagement.

Céline a cette capacité rare qui consiste à rester lucide dans le feu de l´action. Elle sait provoquer l´état de grâce et se mettre dans les meilleures conditions pour en tirer profit et décoller. Plus la situation est tendue, plus elle est relâchée, plus ça bouge, plus elle est équilibrée, Céline aborde le shoot-off en dominant ses concurrentes (5 tireuses pour 2 places). Et quand la pression est transcendante, Céline l´utilise pour réaliser au cours de la finale le meilleur score et terminer au pied du podium, à la quatrième place avec 483,8 points (383+100,8).
Céline GOBERVILLE, les routines de fonctionnement ne sont ni faciles ni difficiles chacune mérite d´être exécutée à sa place, comme elle vient. Si je rate, l´envie de réessayer est plus forte que ma déception.
Stéphanie TIRODE, calme et sereine en apparence mais confrontée aux contradictions d´un match qui demande un engagement total pour lequel la réponse du jour n´a pas toujours été la bonne.



La compétition peut être vue comme un jeu qui consiste à tester sa capacité à gérer les moments difficiles. La difficulté se cache même dans les gestes les plus simples, les plus évidents. Ce qui paraît facile est toujours très difficile à faire très bien dans la fluidité. Stéphanie n´a pas fait un mauvais match. Elle a sincèrement manqué de réussite. L´ensemble de son tir est bien construit.

On ne s´inquiète pas, Stéphanie sait garder confiance, gérer sa forme et planifier un niveau d´excellence fixé bien plus haut que les 374 points (38è) du jour.


Nouveau bloc texte Concernant Sandrine, la première moitié du match est d´un niveau satisfaisant avant un « passage à vide » en troisième série (89 points). Les pertes de concentration sont fréquentes pendant l´action, le plus souvent à cause d´une erreur. Cet état perturbe immédiatement la prise d´information et fait basculer dans un mode de pensée inadapté. Moins 11 points, à ce niveau c´est irrattrapable. La fin de son match est conforme à sa valeur actuelle.

Le titre est remporté par la Serbe, Bobana VELICKOVIC 487,1 (388 + 99,1). La vice-championne d´Europe est l´Ukrainienne Olena KOSTEYCH, 486,7 (386 + 100,7) et le bronze revient à la Russe, Liubov YASKEVICH 483,9 (384 + 99,9).

Par équipe, les Russes s´imposent avec 1148 points, devant les Hongroises (1146 points) et les Serbes (1142 points). Les Françaises se retrouvent à la 8e place (1130 points).



Tout est sensation et concentration, Céline GOBERVILLE installe son début de finale dans le calme et l´envie, la fin sera plus délicate mais meilleur score des huit finalistes avec 100,8.
Hervé CARRATU et Stéphanie TIRODE : écouter, observer, comprendre pour entreprendre et appliquer.

Carabine senior

Le plaisir donne l´envie de recommencer ce qui a été bon...vice-champion d´Europe par équipe au championnat d´Europe 2011, les carabiniers seniors décrochent à nouveau la médaille d´argent à Vierumaki en établissant un nouveau record de France. Sur le pas de tir, Jérémy MONNIER, Etienne GERMOND et Pierre Edmond PIASECKI représentaient la France.



S´appuyant sur la maîtrise des fondamentaux, Jérémy MONNIER fait preuve de conscience professionnelle et c´est un signe d´état d´esprit. Il introduit du sérieux dans le jeu, donc de la sécurité. C´est une preuve aussi de lucidité et de confiance, il ne perd pas ses moyens face à une situation délicate.

Jérémy nous dévoile une fois de plus l´étendue de son extrême volonté. Qui dit bon résultat en compétition dit préparation réussie. Son résultat à 596 en qualification va le conduire à la séance du shoot-off d´où il sortira vainqueur (5 tireurs pour 2 places).

Jérémy accède à la finale en septième position avant de gagner deux places au classement dans un contexte de performances élevées et de grande intensité. Le niveau des points est toujours aussi relevé à ce stade de la compétition qu´il est parfois difficile de se frayer un chemin pour tenter de remonter dans le classement.

Jérémy MONNIER : la lucidité dans l´action me permet instantanément de sentir le coup juste, de sortir la bonne réponse.


Pierre Edmond PIASECKI à 595 points, réalise le minimum de sa forme actuelle. Nous espérions un peu plus de sa part car son mode opératoire fait merveille depuis le début de saison avec des performances supérieures à son score d´aujourd´hui. Donc aucune crise de confiance pour Pierre Edmond qui est conscient de ses qualités, la motivation au quotidien reste la qualité première de ce tireur.

Se concentrer, avoir accès à ses sensations et à son talent est le pain quotidien de Pierre Edmond PIASECKI,
Etienne GERMOND en pleine compétition : on ne choisit pas les moments où il faut se dépasser.


Le jeune et discret Etienne GERMOND avait la confiance de l´encadrement et a parfaitement tenu sa place au sein de l´équipe en réalisant 593 points. Dans le haut du tableau pendant toute la première partie du match, Etienne a lâché un tout petit peu dans le « money time ». Les entraînements précédents l´ont nécessairement aidé à réaliser une telle compétition et cela démontre qu´il ne faut pas douter. Appliqué, concentré, Etienne a suffisamment confiance pour ne pas chercher à trop en faire et s´applique à « seulement » bien reproduire les coups de base.

Le Hongrois SIDI Peter, qui avait réalisé la prouesse en totalisant 599 sur 600, ne sera pas le champion d´Europe 2012. Preuve supplémentaire s´il en était besoin, que même les mécaniques bien huilées peuvent s´enrayer. Il se voit même privé de podium. Il ne peut assurer que 101,6 en finale. C´est le Russe Denis SOKOLOV qui devient roi de l´Europe au terme d´une finale splendide comme quasiment toutes celles qu´il nous a été données de voir à Vierumaki. Il totalise 701,5 (597 + 104,5). Les autres médaillés sont deux Italiens, Niccolo CAMPRIANI (champion du monde en titre) pour l´argent avec 700,9 (599 + 101,9) et Marco DE NICOLO, pour le bronze avec 700,8 (597 + 103,8).

A noter qu´après 3 coups tirés et jusqu´à la délivrance, la totalité des finalistes sont restés dans une fourchette d´écart de point n´excédent pas 1,3 pts !

Maxime LASSALLE et Jérémy MONNIER : le relationnel, la communication et l´organisation prédominent.

L´équipe de France avait sur ce championnat d´Europe toutes disciplines confondues de nombreuses possibilités de podiums individuels ou par équipe.

La délégation revient avec six médailles et cinq finalistes. C´est donc globalement conforme aux potentialités existantes même si l´on peut regretter l´absence de performances en pistolet senior et dame pour le classement par équipe.
Le prochain championnat d´Europe se tiendra à Odense (Danemark) du 25 février au 3 mars 2013, mais avant cela...les tireurs ont quelques autres grands rendez-vous dont un qui paraît-il, est programmé à Londres...

Au royaume du grand froid, l´équipe de France a fortement apprécié la disponibilité et la chaleureuse contribution de Sylvie LANSON, chef de délégation et membre du bureau fédéral. Qu´elle en soit remerciée !


©Crédit FFTir DTN : <!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"MS 明朝"; mso-font-charset:78; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:1 134676480 16 0 131072 0;} @font-face {font-family:"MS 明朝"; mso-font-charset:78; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:1 134676480 16 0 131072 0;} @font-face {font-family:Cambria; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-536870145 1073743103 0 0 415 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-unhide:no; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:Cambria; mso-ascii-font-family:Cambria; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"MS 明朝"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Cambria; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;} p.MsoFooter, li.MsoFooter, div.MsoFooter {mso-style-priority:99; mso-style-link:"Pied de page Car"; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; tab-stops:center 8.0cm right 16.0cm; font-size:12.0pt; font-family:Cambria; mso-ascii-font-family:Cambria; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"MS 明朝"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Cambria; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;} span.PieddepageCar {mso-style-name:"Pied de page Car"; mso-style-priority:99; mso-style-unhide:no; mso-style-locked:yes; mso-style-link:"Pied de page";} .MsoChpDefault {mso-style-type:export-only; mso-default-props:yes; font-family:Cambria; mso-ascii-font-family:Cambria; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"MS 明朝"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Cambria; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;} @page WordSection1 {size:595.0pt 842.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:35.4pt; mso-footer-margin:35.4pt; mso-paper-source:0;} div.WordSection1 {page:WordSection1;} --> David ABIHSSIRA

Résultats

Actualité

Toutes les compétitions