CdM Rimfire 2016

18 au 23 juillet 2016 Lisbonne (Portugal)

ReportageRésultats



EN UNE CdM Rimfire 2016 - Reportage

Picto BR.jpg

Retrouvez les résultats de la compétition sur cette page :

fftir 2016-07-08 a? 12.30.27.jpg

REPORTAGE

Après la première édition qui s'est déroulée à Volmerange-les-Mines en 2014, c'est au tour du Portugal d'organiser cette compétition dans son stand national ISSF, à Lisbonne. La qualification des équipes de France s'est faite au cours de la saison 2015-2016 sur le Circuit National 22 Hunter. Les huit meilleurs matchs sur 28 possibles ont été retenus pour sélectionner trois équipes de trois tireurs, comme le permet le règlement international de la WBSF.

France A :
France B :
France C :

CDMBR  photo 1 EDF.JPG
L'encadrement était assuré par Jean-François Raybaut, adjoint au DTN, responsable technique de la discipline Bench Rest.

Le stand de Lisbonne se caractérise par une architecture particulière au niveau du pas de tir à 50 mètres, surélevé de presque deux mètres par rapport au niveau du sol et possédant des filets anti-vent sur les trente premiers mètres. On comprend que c'est une région ventée, mais en fait, il vaut mieux avoir un stand dégagé pour lire correctement les girouettes.

CDMBR  photo 2 stand Lisbonne.jpg
Quelques-uns de nos tireurs étaient déjà venus au mois de mai pour leur match international et avaient identifié le problème. Luc Brouquier a préparé à ma demande trois jeux complets de girouettes identiques avec des pieds suffisamment grands pour pourvoir s'adapter à la spécificité de ce stand. Nos trois équipes avaient testé ce matériel lors du championnat de France et effectué les adaptations nécessaires pour satisfaire les tireurs droitier et gauchers.

CDMBR  photo 3 vue des cibles.jpg
Deux jours d'entraînement n'ont pas été de trop pour tester le matériel et pour l'adapter parfaitement. Le seul problème est que le vent a complètement changé de sens dès le début de la compétition par équipe. Celle-ci se déroule sur deux jours, avec trois matchs chaque jour. 17 équipes entrent en lice pour ce 2e championnat du Monde.

Après le « Day 1 », Australie A est en tête (2219) devant Australie B (2213) avec 6 points d'avance. France B prend un bonne 3e place avec le même score. France A est à 14 points et France C à 39 points. Briefing, débriefing et la magie du tir et de l'esprit d'équipe se mettent en place. Pour le « Day 2 », c'est France A qui fait une superbe remontée et devance cette fois de 10 points Australie A. France B est à 12 points. Pour le combiné des deux jours, Australie A prend la tête avec 4430 points devant France A (4426 points) et France B (4422 points).

Ces deux belles médailles réjouissent nos tireurs et les confortent dans le fait que tout est faisable, qu'il ne faut pas avoir peur de gagner et surtout ne pas avoir de complexe par rapport à d'autres nations plus expérimentées.

CDMBR  photo 5 podium équipes.jpg
Seconde partie du championnat avec la compétition en individuel, toujours sur deux jours avec trois matchs par jour et 59 compétiteurs de 10 pays. Le vent reste le même mais avec des intensités bien différentes tout au long de la journée, nous sommes au bord de la mer...

« Day 3 » : L'Australien Elliot Stuart, un habitué de la discipline de Bench Rest puisqu'il tire aussi très bien le « Centerfire », le Gros Calibre, à 100 et à 200 mètres, se place en tête avec un petit point d'avance sur notre champion de France, Luc Brouquier : 747 points à 746. Bill Simmons (AUS) tire 743 pour une 3e place provisoire. Ensuite de nombreux ex-aequo à 742, dont Frédéric Pélican et Jean-François Raybaut, le seul de la journée à réaliser le score parfait de 250 points avec 16 mouches.

Luc Brouquier
CDMBR  photo 4 brouquier.JPG

Day 4 : Tous s'observent dès le premier match, les uns perdent des points, d'autres en reprennent, les écarts diminuent ou augmentent, rien n'est fait jusqu'au dernier match, jusqu'à la dernière balle.

À ce jeu, Luc Brouquier est le plus régulier, il garde son sang-froid, prend tout doucement de l'avance et termine en tête (1487) avec deux points d'avance sur Elliot Stuart. L'Italien Giovanni Maccarini coiffe d'un tout petit point Jean-François Raybaut pour la médaille de bronze.

CDMBR  photo 6 podium individuel.jpg
Ce titre de champion du Monde consacre Luc Brouquier, qui a effectué une saison exemplaire au niveau de son engagement, tant pour la participation aux matchs du Circuit National qu'aux matchs internationaux. Il a su préparer ses armes et son matériel avec minutie, professionnalisme, compétence et efficacité. Vainqueur du Circuit National, du championnat de France, de l'international de Lisbonne, de l'international de Thionville, cette médaille d'or est une juste récompense pour lui.

Nous revenons donc avec les trois métaux, l'or, l'argent et le bronze, avec de belles images plein les yeux et une expérience inoubliable pour cette jeune Équipe de France.

CDMBR  photo 7 EDF chemises.JPG

Rendez-vous est pris pour l?Espagne en 2018. L?ensemble des résultats est consultable sur le site du WRC2.

DÉLÉGATION FRANÇAISE

Encadrement :

  • RAYBAUT Jean-François      Entraîneur

Tireurs :

Équipe A :
  • COURANTON Alain (PP Montesson - IDF)
  • SABRE Eric (ST Raismes Vicoigne - NPC)
  • BROUQUIER Luc (CT Salonais - PRO)

Équipe B :

  • PIDAULT Claude (Chevaliers Dijonnais - BOU)
  • PELICAN Frédéric (AT Criquebeuf - NOR)
  • RAINGLET Jean-Pierre (ST Micheloise - PDL)

Équipe C :

  • PIRES Carlos (CATS - LYO)
  • GILLIOT Maryline (CATS - LYO)
  • SALVA Christian (TS Bessieres - M-P)

PROGRAMME


fftir 2016-07-08 a? 12.16.24.jpg

LOCALISATION





Actualité

Toutes les compétitions